Menu
Breadcrumb

Mesures de restauration de l’écosystème rhénan

Dans le domaine de la restauration de l’écosystème Rhin, le programme de la CIPR pour le développement du Rhin, abrégé « Rhin 2020 », se fixe pour objectif de rétablir l’ancien entrelacement de biotopes caractéristiques du milieu rhénan (réseau de biotopes) et la continuité écologique du Rhin depuis le lac de Constance jusqu’à la mer du Nord ainsi que des affluents figurant dans le programme sur les poissons migrateurs. Rhin 2020 mentionne notamment les mesures suivantes :

  • Préserver les tronçons à eaux courantes libres
  • Tolérer à nouveau les processus d’écoulement dynamique
  • Diversifier les berges et le lit
  • Ouvrir au fleuve les anciennes zones alluviales
  • Extensifier les usages agricoles dans les zones alluviales
  • Lever les obstacles à la migration de la faune fluviale
  • Raccorder au fleuve les bras morts et les giessen

Concrètement, ceci revient à redynamiser 160 km² de plaines inondables sur le Rhin et dans la frange rhénane ainsi que 1 000 km² dans le bassin du Rhin et à renaturer 11 000 km de cours d’eau à l’horizon 2020.

Les nombreux aménagements réalisés sur le Rhin même et sur presque tous ses affluents pour la navigation, la production hydroélectrique et la prévention des inondations ont fondamentalement modifié le régime hydrologique et les conditions morphologiques. Plus de 85 pour cent des zones alluviales sur le Rhin supérieur et le Rhin inférieur ont été coupés du fleuve, entraînant une perte considérable d’habitats et d’espèces animales et végétales typiques du milieu rhénan.