Menu
Breadcrumb

Une confiance croissante

1972 - 1986

Un grave accident chimique en juin 1969 accompagné d'une mortalité piscicole massive jusqu'aux Pays-Bas, dû à une onde de thiodan (endosulfan) originaire du Main et plusieurs incidents et accidents dans les années qui suivent font prendre conscience aux populations que le Rhin est fortement pollué. Vient s'y ajouter la pollution du Rhin par les chlorures, un problème sérieux et très controversé.

La prise de conscience croissante des populations fait pression sur l'industrie et sur les gouvernements et donne à la protection des eaux un nouveau poids politique.

Cadre juridique
En 1972, les ministres compétents des Etats du bassin du Rhin se retrouvent à La Haye pour leur 1ère Conférence ministérielle sur le Rhin (avec accès au communiqué ministériel). Lors d'une réunion suivante en 1973 (communiqué de la 2ème Conférence ministérielle sur le Rhin placer le texte), les ministres chargent la CIPR à Bonn de mettre au point une Convention 'Chimie' et une Convention 'Chlorures'. 

Les deux conventions sont signées à Bonn le 3 décembre 1976, tout comme un accord additionnel à l'Accord de Berne de 1963 qui scelle l'adhésion de la Communauté Economique Européenne à la CIPR en tant que Partie contractante.

Résultats obtenus
La confiance entre les Etats et les populations croît lorsque les ministres compétents publient les mesures de dépollution qu'entendent prendre les différents Etats.

Cette confiance est récompensée en 1977 lorsque la CIPR peut annoncer, pour la première fois dans son histoire, que la qualité de l'eau s'est améliorée grâce aux premières mesures de dépollution. Le taux d'oxygène augmente, la pollution organique et celle par les phénols baissent.

La CIPR recommande à un stade précoce aux Etats contractants d'aménager une troisième phase d'épuration (élimination des phosphates) lors de la programmation de nouvelles stations d'épuration. Elle invite par ailleurs à doter les futures usines de tours de refroidissement afin de limiter la pression thermique sur le Rhin - des aspects toujours d'actualité aujourd'hui.

La qualité des eaux du Rhin s'améliore constamment jusqu'en 1986, notamment au niveau des métaux lourds, bien que des normes d'émissions n'aient été adoptées que pour 12 substances dans le cadre de la convention 'Chimie'.

1976 La Communauté Economique Européenne signe l’accord additionnel à l'Accord de Berne et devient ainsi Partie contractante.

1976 Signature de la Convention pour la Protection du Rhin contre la pollution chimique (Convention ‚Chimie’).

1976 Signature de la Convention pour la Protection du Rhin contre la pollution par les chlorures (Convention ‘Chlorures’) suivie de la signature d’un protocole additionnel en 1991.