Menu
Breadcrumb

Navigation

Le Rhin est l’un des plus grands axes de transport fluvial au monde et la principale voie navigable d’Europe.

Comparé aux autres modes de transport, le transport fluvial est relativement écologique, même si la navigation intérieure continue à altérer directement et indirectement l’état écologique et la qualité des eaux du Rhin. Les ministres des Etats riverains compétents pour le Rhin ont chargé en 2007 la CIPR, en coopération avec la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin, d’informer des risques émanant des pertes intentionnelles ou non intentionnelles de substances polluantes provenant de la navigation intérieure encore constatées de nos jours (voir graphique ci-dessous).

Le maniement et l’élimination des déchets étant réglementés au niveau terrestre et à travers des infrastructures nationales pertinentes, des règles (CDNI ; voir le film) destinées aux différentes parties concernées par la navigation intérieure ont été mises en place pour :

  • encourager la prévention de la production des déchets.
  • diriger ces déchets vers les stations de réception dédiées le long du réseau des voies navigables.
  • assurer un financement adéquat prenant en compte le principe « pollueur – payeur ».
  • faciliter le contrôle du respect des interdictions de déversement dans l’eau de surface des déchets concernés.

On relève d’autres perturbations dues à la navigation, comme l’impact du batillage sur les biocénoses rivulaires, la création de remous par les hélices, qui provoquent une turbidité artificielle des eaux, et la remise en suspension de sédiments, et enfin la propagation d’espèces animales et végétales exogènes. De son embouchure en mer du Nord, le Rhin a été aménagé en voie navigable à grand gabarit jusqu’à Bâle/Rheinfelden sur env. 800 km de son cours.

L’aménagement du Rhin en voie navigable et son exploitation hydroélectrique à partir du milieu du 19e siècle s’est traduit par le recul du champ alluvial naturel à 15 pour cent de son extension initiale et par une dégradation de la continuité écologique.

Saviez-vous ….

que le kilométrage du Rhin commence au PK « zéro » à Constance sur le lac de Constance ?

Il se termine à l’embouchure du Rhin aux Pays-Bas à hauteur de Rotterdam.

Saviez-vous ….

que le Rhin était déjà une voie importante de navigation et de commerce dans l’antiquité romaine ?

Aujourd’hui, le transport fluvial de marchandises en vrac et de conteneurs sur le Rhin est le mode de transport le moins onéreux et donc le plus apprécié.