Menu
Breadcrumb

Prévention des inondations

La prévention des inondations s’intègre dans le cadre en partie antagonique des intérêts locaux et suprarégionaux de protection. L’intérêt local, qui est de maintenir l’eau hors des limites directes de la circonscription, et l’intérêt suprarégional des riverains d’aval, qui est de retenir l’eau le plus longtemps possible en amont, ne peuvent être conciliés que si est reconnue une responsabilité commune et réciproque et si sont respectés les 5 principes de prévention des inondations énoncés ci-dessous :

1. Prise en compte de l’eau

Sur toutes les surfaces, l’eau est indissociable de l’équilibre naturel et de l’occupation des sols et doit donc être considérée dans tous les domaines politiques.

2. Rétention des eaux

L’eau doit être retenue le plus longtemps possible sur l’ensemble du bassin versant et dans le corridor fluvial.

3. Espace pour le fleuve

Nous devons redonner au fleuve l’espace requis pour permettre un écoulement des eaux différé et sans impact négatif.

4. Connaissance de l’aléa

Malgré tous les efforts, il subsistera toujours un risque résiduel. Nous devons réapprendre à vivre avec ce risque.

5. Action globale et solidaire

Une action globale et solidaire sur l’ensemble du bassin versant est la condition indispensable à la réussite du Plan d’Action contre les Inondations et à celle de la mise en œuvre de la Directive européenne sur la gestion des risques d’inondation.

Saviez-vous ….

qu’une crue extrême qui toucherait l’ensemble du Rhin se traduirait par des dommages pouvant atteindre 165 milliards d’euros ?