Menu
Breadcrumb

Etiage

Les faibles niveaux d’eau sont, tout comme les crues, des phénomènes naturels et normaux qui sont inévitables. La capacité d’exploitation des usines hydroélectriques est freinée par un débit trop faible et de bas niveaux d’eau peuvent entraver fortement le trafic fluvial sur le Rhin. Les périodes d’étiage s’accompagnent souvent de températures élevées susceptibles de perturber l’écosystème du fait notamment d’une teneur en oxygène réduite. Les Etats riverains du Rhin souhaitent de ce fait porter davantage d’attention à la problématique des étiages.

La CIPR (Groupe d’experts sur les étiages) effectue une analyse des épisodes d’étiage passés (voir par ex. le rapport sur l’étiage 2011) et examine les conséquences sur les divers usages du Rhin. Les 20 et 21 septembre 2017 à Bâle s'est tenu le colloque international « Low flows in the Rhine catchment » (étiages dans le bassin du Rhin).

La CIPR a dressé et publié en 2018 un important inventaire des conditions et des situations d'étiage sur le Rhin (voir rapport 248 et synthèse).

Il est désormais possible, à l'aide du monitoring des étiages de la CIPR, qui est étendu au Rhin dans son ensemble, de classer directement les événements en les comparant et de détecter les éventuelles évolutions du régime d'étiage. La surveillance des étiages de la CIPR est accessible ici à partir d'une image de démarrage se présentant sous forme de carte complète du bassin du Rhin avec indication des échelles du Rhin (voir également le rapport 261).