Menu
Breadcrumb

203. Evaluation intégrée de micropolluants et mesures de réduction des apports issus des réseaux d’eaux usées urbaines et industrielles

Dans le cadre de leur 14ème Conférence du 18 octobre 2007, les ministres compétents pour le Rhin ont chargé entre autres la CIPR d’élaborer une stratégie commune et globale visant à réduire et à prévenir les apports dans le Rhin et ses affluents de micropolluants issus de l’évacuation des eaux des réseaux urbains et d’autres sources (diffuses), en améliorant les connaissances sur les émissions, leur comportement écotoxicologique dans le milieu et les méthodes de traitement appropriées.

La stratégie doit permettre de mettre en relief les problèmes et les lacunes existantes et de recommander des mesures visant à améliorer la situation. Elle se fixe l'objectif suivant :

« Les substances présentes dans les eaux du Rhin ne doivent avoir d’effets négatifs, ni individuellement ni dans leur action combinée, sur les communautés végétales, animales et sur les microorganismes. La qualité de l’eau doit être telle que la production d’eau potable avec des moyens de traitement simples et naturels doit être possible.

Il convient par conséquent de prévenir les pollutions en réduisant les rejets, émissions et pertes de micropolluants ayant un impact négatif dans le but d’atteindre, pour les substances d’origine naturelle, des concentrations proches du bruit de fond, et pour les substances synthétiques, des concentrations proches de zéro. »