Menu
Breadcrumb

Plancton

On entend par plancton des organismes de taille le plus souvent microscopique et flottant dans l’eau. Dans les grands fleuves, il constitue une composante essentielle de l’écosystème. Les algues unicellulaires qui forment le phytoplancton constituent le plus souvent la majeure partie de la végétation aquatique. La prolifération de ces algues traduit un phénomène d'eutrophisation bien connu qui influe sur la qualité de l'eau.
La prolifération excessive d’algues planctoniques est l’indice d’une trop forte teneur en nutriments dans les eaux du Rhin. Une telle « eutrophisation » peut notamment être observée sur le cours inférieur du Rhin ou dans l’IJsselmeer.
Dans un fleuve comme le Rhin, la teneur en nutriments a une moindre incidence sur le développement du phytoplancton que des facteurs physiques et hydrodynamiques tels que la vitesse du courant.

Dans le cadre du « Programme d’Action Rhin » et du « Programme Rhin 2020 » de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR), des prélèvements de phytoplancton sont réalisés à intervalles réguliers sur tout le cours du Rhin à partir de critères comparables depuis 1990.
A partir du recensement 2006/2007, le programme a été ajusté en outre aux dispositions de l’annexe V de la directive cadre 'Eau' (DCE) et étendu à un cycle de 6 ans.

La biomasse phytoplanctonique est légèrement plus élevée en 2012 que dans le cadre des programmes de suivi effectués en l'an 2000 ainsi qu'en 2006/2007. Considérée dans le long terme, l'évolution de la biomasse planctonique reste en tendance à un niveau bas par rapport aux données des années 1980. Cette tendance dans le long terme est en corrélation avec la baisse des concentrations de nutriments et des apports phytoplanctoniques du lac de Constance. Elle est aussi probablement due en partie à l'activité de filtration de bivalves allochtones.

Le rapport CIPR n° 224 « Le phytoplancton du Rhin 2012 » traite de cet élément de qualité biologique.


Saviez-vous ….

que le plancton végétal est à la base de la vie aquatique ?

On l’appelle aussi phytoplancton ; dans le Rhin, il se compose principalement de diatomées et de cyanophycées. Il sert de nourriture au plancton animal.

Dans le Rhin, le zooplancton se compose principalement de protozoaires et de rotifères ; viennent s’y ajouter dans le delta du Rhin des microcrustacés tels que les daphnies et les copépodes.