Menu
Breadcrumb

Bienvenue

sur le site de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin

Communiqué de presse : Porte ouverte aux saumons vers le Rhin et la Meuse : avec l'ouverture de la digue du Haringvliet, une étape majeure est franchie pour la restauration des milieux aquatiques à l'échelle internationale

© Waterschap Hollandse Delta
 

Rotterdam, le 15 novembre 2018

À partir du 15 novembre 2018, la voie s'ouvre à nouveau aux saumons remontant dans la Meuse et le Rhin à partir de la mer du Nord quand le débit fluvial est suffisant. Ils peuvent ainsi rejoindre leurs rivières natales pour s'y reproduire dans des conditions naturelles. En fonction du débit, une ou plusieurs portes d'écluse pourront être entrouvertes, même à marée haute, pour laisser les poissons franchir la digue terminale du Haringvliet (au sud de Rotterdam). Il a fallu attendre près de 50 ans pour que cette digue, construite en 1971 pour protéger la côte néerlandaise contre les raz-de-marée, laisse enfin la voie libre aux poissons migrateurs.

Plus d'informations >>

Voie libre pour les poissons migrateurs à Gerstheim !

La passe à poissons a été mise en service le 15 octobre 2018 (Photo EDF). L’inauguration officielle aura lieu en 2019. La passe à poissons installée sur le barrage de Strasbourg est déjà opérationnelle depuis 2016. On y effectue encore cependant quelques ajustements pour optimiser son fonctionnement.  Les passes à poissons de Strasbourg et de Gerstheim donneront accès aux frayères (entre autres salmonicoles) de l'hydrosystème Elz-Dreisam (région de Freiburg) par le biais du canal Léopold, une fois que la continuité vers l'amont aura également été rétablie sur les trois seuils fixes des festons de Gerstheim et de Rhinau sur le Vieux Rhin. Les chiffres confirment le bon fonctionnement des passes à poissons d'Iffezheim (depuis l'an 2000) et de Gambsheim (depuis 2006) situées plus en aval sur le cours principal du Rhin. Plus de 170 saumons en cours de montaison ont ainsi été enregistrés en 2017 à Iffezheim et 105 à Gambsheim dans le même temps. La Sieg, affluent rhénan débouchant à hauteur de Bonn, a elle aussi accueilli en 2017 plus de 150 saumons remontant dans ses eaux.

Communiqué de presse CIPR 2018 - Un nouveau regard sur les étiages du Rhin

Soleure, les 3 et 4 juillet 2018

Les faits sont là : les épisodes d'étiage du Rhin étaient nettement plus prononcés dans la première moitié du siècle passé - avec des débits plus faibles et des durées plus longues - qu'au cours des cinquante dernières années.  Si les étiages sont pourtant perçus comme plus fréquents ces dernières décennies, ceci vient manifestement de la plus grande vulnérabilité des usages de l'eau tels que la navigation, la production énergétique, l'industrie et l'agriculture.

Plus d'informations >>

Photos de l'étiage 2018 >>

Neuf Etats – un bassin.

La Suisse, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Commission européenne, membres de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR), coopèrent avec l’Autriche, le Liechtenstein, la Région belge de Wallonie et l’Italie pour restaurer le Rhin et tous ses affluents. Le développement durable du Rhin, de son milieu alluvial et l’atteinte du bon état dans toutes les eaux du bassin sont au centre de leurs activités.

 plus d’informations >>

La CIPR remporte le prestigieux Thiess International Riverprize

Reconnaissance internationale pour les efforts investis depuis plusieurs décennies dans la protection du Rhin !

La CIPR s'est vu décerner le 16 septembre 2014 à Canberra (Australie) le Thiess International Riverprize 2014. Ce prix a été remis à Monsieur Gustaaf Borchardt, Président de la CIPR, et à Madame Anne Schulte-Wülwer-Leidig, adjointe au chef du secrétariat, lors de la soirée de gala organisée à cette occasion.

plus d'informations >>

L'histoire de la CIPR

Quels étaient à l’origine les motifs de la coopération ?  Quels ont été les étapes et événements marquants ?  La CIPR est vue comme un exemple de protection de l'environnement et des eaux à l'échelle mondiale et est une source d'inspiration pour de nombreuses organisations. Le secrétariat a récemment rédigé à ce propos quelques pages retraçant les grands succès de la CIPR au fil de son histoire. Pour toutes questions et suggestions, n’hésitez pas à nous contacter.

plus d’informations >>

Rapports

252. Evaluation statistique des analyses de la contamination du biote/des poissons par des polluants dans le bassin du Rhin en 2014/2015

La CIPR a réalisé en 2014 et 2015 un premier programme d'analyse commun (cf. rapport CIPR n° 216) sur la...


Rapports

251. Rapport sur l'évaluation et l'évolution de la qualité des eaux du Rhin 2015 - 2016

Le rapport n° 251 est le prolongement des rapports sur l'évaluation et l'évolution de la qualité des eaux du...


Rapports

250. Rapport de la Présidente de la CIPR 2018

La Commission publie depuis 1965 des rapports d’activité annuels. Depuis 1999, les rapports d’activité ne sont...


Rapports

249. Plan international d'avertissement et d'alerte Rhin (PIAR) - Déclarations 2017 -

L’objectif du Plan international d'Avertissement et d'Alerte (PIAR) est de transmettre les déclarations de...


Rapports

248. Inventaire des conditions et des situations d'étiage sur le Rhin

Les faits sont là : les épisodes d'étiage du Rhin étaient nettement plus prononcés dans la première moitié du...


Communiqué de presse

Porte ouverte aux saumons vers le Rhin et la Meuse : avec l'ouverture de la digue du Haringvliet, une étape majeure est franchie pour la restauration des milieux aquatiques à l'échelle internationale

Rotterdam, le 15 novembre 2018
À partir du 15 novembre 2018, la voie s'ouvre à nouveau aux saumons remontant dans la Meuse et le Rhin à partir de la mer du Nord quand le débit fluvial est suffisant. Ils peuvent ainsi rejoindre leurs rivières natales pour s'y reproduire dans des conditions naturelles. En fonction du débit, une ou plusieurs portes d'écluse pourront être entrouvertes, même à marée haute, pour laisser les poissons franchir la digue terminale du Haringvliet (au sud de Rotterdam). Il a fallu attendre près de 50 ans pour que cette digue, construite en 1971 pour protéger la côte néerlandaise contre les...


Communiqué de presse

Un nouveau regard sur les étiages du Rhin

Soleure, les 3 et 4 juillet 2018

Les faits sont là : les épisodes d'étiage du Rhin étaient nettement plus prononcés dans la première moitié du siècle passé - avec des débits plus faibles et des durées plus longues - qu'au cours des cinquante dernières années. Si les étiages sont pourtant perçus comme plus fréquents ces dernières décennies, ceci vient manifestement de la plus grande vulnérabilité des usages de l'eau tels que la navigation, la production énergétique, l'industrie et l'agriculture.


Prévision des crues

OFEV : protection des eaux en Suisse

L’OFEV (Office fédéral suisse de l’Environnement) vous invite à prendre place dans le cockpit du pilote Nino G, originaire de la planète Nuxxo, pour partager ses aventures et mieux connaître les défis de la protection des eaux en Suisse :
Vidéo: «Eaux suisses – tout est clair?»

2019 – Année internationale du saumon

La North Atlantic Salmon Conservation Organization (NASCO) et la North Pacific Anadromous Fish Commission (NPAFC) ont proclamé 2019 ‘Année Internationale du Saumon’ (IYS). Ces organisations espèrent ainsi renforcer l’intérêt du public et des responsables politiques pour le saumon, sa préservation et l’exploitation des peuplements dans un esprit de durabilité. De grandes manifestations internationales sont prévues et les initiatives nationales et régionales les plus diverses sont les bienvenues dans le cadre de l’IYS (voir ici également http://www.nasco.int/iys.html).

Cartes interactives