Menu
Breadcrumb

Qui sommes-nous ?

La Suisse, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Commission européenne, membres de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR), coopèrent avec l’Autriche, le Liechtenstein, la Région belge de Wallonie et l’Italie pour restaurer le Rhin et tous ses affluents.

Neuf Etats ou régions dans le bassin du Rhin coopèrent étroitement pour concilier les multiples intérêts en termes d’usage et de protection dans le bassin rhénan. Le développement durable du Rhin, de son milieu alluvial et l’atteinte du bon état dans toutes les eaux du bassin sont au centre de leurs activités.

Des Groupes de travail et d’experts, dotés d’un mandat défini, traitent toutes les questions techniques découlant de la mise en œuvre de la Convention pour la protection du Rhin et du droit communautaire. Une fois par an, des décisions sont prises dans le cadre de l’Assemblée plénière. La Conférence ministérielle sur le Rhin prend des décisions sur des questions politiques majeures et pose les jalons de futurs programmes de mesures cohérents et ajustés.

Dans les années 90 du siècle passé, les activités de la CIPR ont servi d’exemple à de nombreux autres bassins fluviaux.

La coopération dans l’espace rhénan a également influencé le processus d’élaboration de la directive cadre sur l’eau ainsi que de la directive communautaire sur les inondations.

Saviez-vous ….

qu’une petite partie des eaux italiennes sont drainées vers le Rhin ?

Le Reno di Lei alimente le Rhin postérieur en eau à partir du Lago di Lei dans la province italienne de Sondrio.