Menu
Breadcrumb

Bilan de « Rhin 2020 » pour le volet ‘Qualité des eaux’ (2000-2005)

La qualité des eaux du Rhin s’est sensiblement améliorée au cours des 30 dernières années. Grâce aux programmes de dépollution de la CIPR faisant converger les efforts de protection des eaux de tous les Etats du bassin du Rhin, les anciens rejets massifs de polluants ont été très fortement rabaissés.

Aujourd’hui, 96 pour cent de la population du bassin rhénan sont raccordés à une station d’épuration urbaine. Ce chiffre n’était que de 85 pour cent en 1985. On relève cependant des concentrations encore trop élevées dans l’eau ou les matières en suspension pour quelques substances. Comme le montrent les résultats du tableau sur les substances et groupes de substances, seules quelques substances mesurées dans les stations internationales de mesure n’atteignent par les objectifs de référence de la CIPR.

Les substances encore jugées problématiques rejoignent principalement le Rhin sous forme diffuse, c’est-à-dire par le biais d’apports disséminés sur une large superficie, et non sous forme de rejets ponctuels.

Répartition en groupes de résultats pour l’année de rapportage 2004