Menu
Breadcrumb

Bilan de « Rhin 2020 » dans le domaine de la gestion des risques d'inondation (1995-2010) – Plan d’Action contre les Inondations

Entre 1995 et 2010, les Etats riverains du Rhin ont mis en œuvre avec succès de nombreuses mesures de gestion fixées dans le Plan d’Action contre les Inondations (PAI). Un bon nombre de mesures à réaliser jusqu’en 2010 ont été mises en œuvre avec un effet positif démontré dans le cadre financier estimé (voir ici). L’état actuel de la mise en œuvre du PAI est présenté dans le tableau  suivant.

 

Objectifs opérationnels du Plan d'action contre les inondations pour l'objectif 2020 par Rapport à 1995

Résultats de la mise en œuvre du PAI jusqu'en 2010 par Rapport à l'année de référence 1995 

(1) Réduire de 25% les risques de dommages dus aux inondations d’ici 2020Il a été constaté en 2005 sur la base d’estimations grossières que les risques de dommages avaient baissé par rapport à l’état 1995. Dans les tronçons non endigués du Rhin, cette baisse est dans l’ordre de grandeur de l’objectif visé ; elle est cependant nettement moins prononcée dans les tronçons endigués. De nouveaux résultats plus détaillés sont attendus pour 2014.
(2) Réduire les niveaux de crue - Réduire les niveaux de crue extrêmes jusqu’à 70 cm d’ici 2020 en aval du tronçon régulé (60 cm par la rétention d’eau sur le Rhin et environ 10 cm par la rétention d’eau dans le bassin du Rhin)On constate que l’impact le plus important d’abaissement des niveaux de crue le long du Rhin est celui obtenu au travers des mesures de rétention réalisées sur le Rhin même. Le volume de rétention disponible sur le Rhin en 2010 est de l’ordre de 230 millions de m3. Il en résulte que même avec les mesures actuellement planifiées l’objectif maximal de 60 cm ne pourra être atteint que ponctuellement et uniquement pour quelques crues. L’objectif visé ne pourrait être atteint dans sa totalité que si des espaces supplémentaires étaient créés en combinaison avec des mesures favorisant l’écoulement du débit.
(3) Renforcer la prise de conscience face aux risques d’inondation en établissant et en diffusant des cartes des risques pour 100% des surfaces inondablesL’objectif a été atteint pour le cours principal du Rhin. Les cartes des aléas et des risques d’inondation disponibles depuis 2001 (cf. Atlas du Rhin 2001 de la CIPR) ont permis de renforcer la prise de conscience du risque chez les particuliers et constituent d’excellents outils de sensibilisation. En outre, les Etats ont réalisé de nombreuses autres mesures de sensibilisation. L’Atlas a été remis à jour en 2015 sur la base de nouvelles données nationales. (voir ici)
(4) Améliorer le système de prévisions et d’annonce des crues - améliorer à court terme les systèmes de prévision et d’annonce de crue par le biais d’une coopération internationale. Augmenter les délais de prévision de 100% d'ici 2005Jusqu'en 2005, les délais de prévision ont déjà été prolongés, passant de 24 à 48 heures sur le Rhin supérieur et le Rhin moyen et de 48 à 96 heures sur le Rhin inférieur. Malgré les nombreuses avancées réalisées dans ce domaine au cours des dernières années, le degré de fiabilité des prévisions prolongées reste inférieur à celui des prévisions à plus court terme. 

 

L’approche de gestion des risques d’inondation déjà intégrée dans le PAI est résolument confirmée dans le Plan de gestion des risques d’inondation du Rhin (PGRI) à mettre au point d’ici 2015 au titre de la directive européenne relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation (DI). A côté des mesures techniques de protection et la réalisation de mesures de rétention des crues et de création d’espace pour le fleuve ainsi que des mesures de rétention supplémentaires qui seront mises en œuvre jusqu’en 2020, et conduiront à augmenter nettement le volume de rétention des crues sur le Rhin, on entend surtout mettre en avant les mesures de réduction des risques d’inondation. Celles-ci sont par exemple l’amélioration de la prévention des inondations, de la conscience du risque d’inondation (voir également à ce sujet l’Atlas des zones inondables du Rhin  2001 ) ainsi que la publication précoce de prévisions de crues et la diffusion d’information de niveaux d’eau en temps réel. Selon la Directive européenne relative à la gestion des risques d’inondation, l’examen du risque ne se limite pas à la protection des personnes et des activités économiques mais englobe également l’environnement et le patrimoine culturel.

Les impacts du changement climatique, représentent un défi de taille qu’il conviendra de relever à l’avenir car le risque d’inondation est susceptible d’augmenter en hiver, tout comme le risque d’étiage est susceptible d’augmenter en été. 

Les Etats du Rhin poursuivent donc leurs efforts visant à sensibiliser les riverains concernés au risque d’inondation et à les préparer à se prémunir contre les dommages que les inondations sont susceptibles de provoquer. L'objectif majeur à l'échelle du bassin du Rhin reste celui de continuer à abaisser le risque d’inondation en coopération avec les nombreux acteurs concernés et les populations potentiellement vulnérables.