Menu
Breadcrumb

Bienvenue

sur le site de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin

Communiqué de presse

CIPR - Le Rhin sous toutes ses facettes

Comment se porte le Rhin aujourd'hui ? Une nouvelle brochure grand public de la CIPR intitulée « Le Rhin sous toutes ses facettes » répond à cette question. En présentant à la population du bassin international du Rhin les multiples facettes du Rhin et la richesse de son milieu pour l'homme et la nature, la CIPR souhaite la sensibiliser à la protection du milieu aquatique et des ressources en eau et à la nécessité de préserver ou restaurer des voies de passage pour les poissons migrateurs qui se déplacent entre le Rhin et la mer du Nord, et poursuivent même parfois leur périple jusqu'à l'Atlantique pour accomplir leur cycle de vie. La brochure met également en avant l'importance du champ alluvial pour la gestion des crues et des étiages. Par ailleurs, la CIPR met cette documentation à la disposition des centres qui accueillent les visiteurs de passes à poissons ou de réserves naturelles dans le bassin du Rhin et les aide à se mettre plus étroitement en réseau.

 

Karlsruhe, les 21 et 22 juin 2017

L'amélioration de la continuité écologique du Rhin et de ses affluents pour les poissons, la mise en réseau des centres d'accueil de visiteurs dans le bassin du Rhin, l'établissement d'un programme d'analyse biologique en 2018, une nouvelle liste de substances significatives pour le Rhin 2017, la gestion des étiages : tels ont été les principaux sujets traités en Assemblée plénière de la CIPR cette année à Karlsruhe.

L'amélioration de la continuité écologique, en particulier à hauteur des barrages de Rhinau, Marckolsheim et Vogelgrun sur le Rhin supérieur, reste un thème de premier plan à la CIPR. Pour le site de Vogelgrun, deux options de passage des poissons sont examinées dans le cadre de l'étude de faisabilité : l'une, déjà considérée comme faisable, prévoyant de les faire franchir l'ouvrage dans son ensemble par le haut, l'autre, dont la faisabilité piscicole reste à étudier, consistant à les faire passer sous les écluses de navigation au moyen d'un tunnel. L'amélioration nécessaire des systèmes de protection des poissons devant franchir les usines hydroélectriques pour poursuivre leur migration vers l'aval est également traitée par les groupes compétents de la CIPR. Un atelier international organisé par la CIPR avec plusieurs autres partenaires s'est tenu à ce sujet à Roermond (NL) les 6 et 7 octobre 2016 en présence de plus de 170 personnes venues d'une vingtaine d'Etats.

On signalera également le lancement d'un échange entre centres d'accueil des visiteurs installés près de passes à poissons ou dans les zones humides et réserves naturelles du bassin du Rhin. Cet échange vise à renforcer l'intérêt du public pour les sujets en relation avec les poissons migrateurs et les mesures de restauration des habitats et de rétablissement de la continuité écologique. Un tel échange devrait également permettre de mettre en relief les interactions entre les activités réalisées dans le bassin du Rhin pour préserver l'écologie fluviale, améliorer la qualité des eaux et prévenir les étiages et les inondations, et de mieux sensibiliser les populations aux questions de protection des eaux et de la nature. Les nouvelles brochures de la CIPR, téléchargeables à partir des sites "Le Rhin sous toutes ses facettes" et "Le Rhin dans votre poche", doivent y contribuer.

Cette année, l'Assemblée plénière a adopté le prochain programme d’analyse biologique 'Rhin' pour 2018 et la liste des substances 'Rhin' 2017, c'est-à-dire celles jugées significatives pour le Rhin et qui doivent être analysées et évaluées dans le prochain Plan de gestion visé par la directive cadre ‘Eau'.

La CIPR a mis en place l'année dernière un nouveau groupe d'experts chargé d'évaluer les répercussions attendues du changement climatique pour le Rhin. Il rassemble actuellement les connaissances disponibles sur les étiages à l'échelle du bassin et élaborera, si ceci est jugé nécessaire, des propositions de futures activités de surveillance, de prévention et de gestion des étiages. Le programme « Rhin 2020 » arrivant bientôt à terme, la CIPR s'est lancée dans la préparation d'un programme « Rhin 2040 » qui devra encadrer les futurs travaux de la Commission.

 

Pour plus d'informations

Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR)

Anne Schulte-Wülwer-Leidig

Portable : +49 151-17520589

http://www.iksr.org

En bref
La Suisse, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Luxembourg, Etats riverains du Rhin, ainsi que la Commission Européenne, coopèrent ensemble dans le cadre d’une convention internationale au sein de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR). La Présidente (actuellement la Suissesse Martine Rohn-Brossard) et les organes de la CIPR sont assistés par un secrétariat international dont le siège est à Coblence (Allemagne). Par ailleurs, le secrétariat apporte son soutien aux Etats du bassin du Rhin devant mettre en œuvre la directive cadre européenne sur l’eau (directive 2000/60/CE) et la directive européenne sur la gestion des risques d’inondation (directive 2007/60/CE). Dans cet esprit, la coopération transfrontalière a été étendue à l’Autriche, au Liechtenstein, à l'Italie et à la Belgique/Région Wallonne. Les langues de travail de la CIPR sont le français, l’allemand et le néerlandais.

Changement de Présidence à la CIPR à compter du 1er janvier 2017

Grande première à la CIPR ! Depuis la création de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR) voici 66 ans, une femme prend la tête de la Commission, Madame Martine Rohn-Brossard. De nationalité suisse, elle entre en fonction le 1er janvier 2017 pour un mandat de 3 ans et succède au Néerlandais Gustaaf Borschardt, Président de la CIPR de 2014 à 2016.
Martine Rohn-Brossard est cheffe suppléante de la Division Affaires Internationales de l'Office fédéral de l'environnement en Suisse et occupe la fonction de cheffe de la section Europe, commerce et coopération au développement raccordée à cette Division. Economiste d'entreprise, elle a accompli par ailleurs une formation postgrade en écologie et  en sciences de l’environnement.
Au cours du prochain cycle triennal de sa Présidence, elle dirigera les Assemblées plénières annuelles et les réunions des organes décisionnels de la CIPR. Martine Rohn-Brossard, qui vient de la Suisse romande, est de langue maternelle française.

La CIPR appuie la coopération transfrontalière dans le domaine de l'eau dans le monde entier

Gustaaf Borchard, Président de la CIPR, participera les 29 et 30 novembre 2016 à Ventiane, Laos, à un atelier sur la diplomatie dans le domaine de l'eau dans le bassin versant du Mekong.  Dans ce cadre, les membres de la Commission du Mekong partageront les expériences acquises sur le Rhin dans le domaine de la résolution et de la prévention des conflits. L'atelier se focalise sur l'organisation et le fonctionnement de la coopération internationale réussie sur le Rhin. Le Président de la CIPR a également participé le 23 novembre 2016 à une conférence au bord de la mer Morte. Cette conférence sur le cours aval du Jourdain était organisée par EcoPeace, organisation environnementale. Les expériences faites sur le Rhin ont pu être partagées avec des représentants venus d'Israel, de la Palestine et de Jordanie.

La CIPR appuie l'échange international d'expériences dans le cadre de la coopération transfrontalière en matière d'eau

Gustaaf Borchardt, Président de la CIPR, et Heide Jekel, chef de la délégation allemande, participeront du 31 octobre au 1er novembre 2016 à un atelier sur le thème « Echange d'expériences dans le cadre de la coopération transfrontalière en matière d'eau et de la diplomatie de l'eau ». Ils auront l'occasion d'y échanger avec des représentants iraniens les expériences acquises sur le Rhin et dans d'autres bassins de grands fleuves européens.  Cet atelier vise, à partir d'exemples, à dégager différentes pistes de coopération, à concilier des intérêts divergents et à résoudre des conflits potentiels sur le partage de la ressource en eau.

Dans le cadre du CCICED (China Council for International Cooperation on Environment and Development = Conseil chinois pour la coopération internationale en matière d'environnement et de développement), deux ateliers se sont tenus au niveau ministériel en mai et septembre 2016 respectivement à Bruxelles et à Pékin. Le Président de la CIPR y a fait rapport des expériences rassemblées au sein de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin depuis sa création en 1950. L'idée de la CIPR de procéder par étapes en améliorant dans un premier temps la qualité de l'eau et en s'attaquant ensuite successivement aux questions d'écologie et de quantité d'eau a notamment rencontré un vif intérêt. Cette mise en place progressive d'une gestion intégrée des eaux au sein de la CIPR peut être vue comme un exemple précurseur des directives communautaires qui ont suivi dans le domaine de la gestion de l'eau. Les échanges tenus dans ces deux forums ont également mis l'accent sur l'organisation et le mode de fonctionnement de la CIPR.

Contribution de la CIPR: Inauguration de la centrale hydroélectrique K

Contribution de la CIPR à l'occasion de l'inauguration de la centrale hydroélectrique K d'EDF à Kembs (20 octobre 2016)

Gustaaf Borchardt, Président de la CIPR, a souligné en termes élogieux les nombreuses mesures de restauration écologique du Vieux Rhin lors de la cérémonie d'inauguration de la nouvelle centrale hydroélectrique K d'EDF le 20 octobre 2016 à Kembs. Ces mesures portent sur l'augmentation significative du débit minimum dans le Vieux Rhin depuis 2010, sur une nouvelle passe à poissons vers le Grand Canal d'Alsace et des dispositifs de protection pour la dévalaison des poissons dans un vieux bras et le Vieux Rhin, sur la renaturation de plus de 100 ha sur l'île du Rhin et le rétablissement partiel des apports naturels de graviers dans le Vieux Rhin.

Dans ce contexte, il a également évoqué l'importance globale de la continuité piscicole du Rhin depuis l'embouchure jusqu'à Bâle et mis en relief les passes à poissons déjà construites à Iffezheim (2000) et Gambsheim (2006) ainsi que celle de Strasbourg qui a été inaugurée officiellement en mai 2016. La passe à poissons de Gerstheim est en cours de construction et sera opérationnelle en 2018. Un groupe de travail instauré à la CIPR recherche actuellement des solutions techniques pour équiper les centrales hydroélectriques restantes sur le Rhin supérieur, Rhinau, Marckolsheim et Vogelgrun, de passes à poissons écologiques. Dans son discours, le Président de la CIPR a souligné vis-à-vis d'EDF que la proposition qu'elle faisait de mettre en place un système de capture/transport par bateau sur ce tronçon pour le transfert des poissons ne trouvait pas l'accord de tous les Etats du bassin du Rhin. Pour se reproduire, les saumons doivent pouvoir rejoindre leurs rivières natales par leurs propres moyens, comme ceci a déjà été souligné dans le cadre de plusieurs conférences ministérielles sur le Rhin.

La CIPR présente un outil innovant d'identification de l’efficacité des mesures de prévention des inondations

Grâce à ce nouvel outil, il est désormais possible de montrer sous forme quantitative l'efficacité des mesures de prévention des inondations sur le Rhin. Les calculs qu'il a permis d'effectuer mettent en évidence qu'un des objectifs opérationnels ambitieux du Plan d'Action contre les Inondations, à savoir celui de réduire de 25 % les risques d'inondation sur le Rhin entre 1995 et 2020, sera atteint grâce aux mesures déjà prises et à celles prévues d'ici 2020. En regard de l'intérêt qu'il peut représenter pour d'autres commissions de bassin, la CIPR a décidé de mettre cet outil ainsi que les méthodes sur lesquelles il se fonde à la disposition d'autres Etats et de leurs administrations ou institutions scientifiques en faisant la demande.

plus d’informations >>

Neuf Etats – un bassin.

La Suisse, la France, l’Allemagne, le Luxembourg, les Pays-Bas et la Commission européenne, membres de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR), coopèrent avec l’Autriche, le Liechtenstein, la Région belge de Wallonie et l’Italie pour restaurer le Rhin et tous ses affluents. Le développement durable du Rhin, de son milieu alluvial et l’atteinte du bon état dans toutes les eaux du bassin sont au centre de leurs activités.

 plus d’informations >>

Nouveau: stratégie d’adaptation au changement climatique

La CIPR publie la stratégie d’adaptation au changement climatique pour le bassin du Rhin

La CIPR remporte le prestigieux Thiess International Riverprize

Reconnaissance internationale pour les efforts investis depuis plusieurs décennies dans la protection du Rhin !

La CIPR s'est vu décerner le 16 septembre 2014 à Canberra (Australie) le Thiess International Riverprize 2014. Ce prix a été remis à Monsieur Gustaaf Borchardt, Président de la CIPR, et à Madame Anne Schulte-Wülwer-Leidig, adjointe au chef du secrétariat, lors de la soirée de gala organisée à cette occasion.

plus d'informations >>

L'histoire de la CIPR

Quels étaient à l’origine les motifs de la coopération ?  Quels ont été les étapes et événements marquants ?  La CIPR est vue comme un exemple de protection de l'environnement et des eaux à l'échelle mondiale et est une source d'inspiration pour de nombreuses organisations. Le secrétariat a récemment rédigé à ce propos quelques pages retraçant les grands succès de la CIPR au fil de son histoire. Pour toutes questions et suggestions, n’hésitez pas à nous contacter.

plus d’informations >>

Le Rhin et son bassin

Le présent rapport donne un apercu des avancées écologiques et fournit des informations sur la qualité chimique actuelle du Rhin. Il tire par ailleurs un bilan intermédiaire de la mise en œuvre du Plan d'Action contre les inondations.

plus d’informations >>

Micropolluants

Des progrès sensibles ont été obtenus au cours des dernières années dans la lutte contre la pollution du Rhin et d’un grand nombre de ses affluents grâce au recul des apports de substances nuisibles et de nutriments industriels et urbains. Les micropolluants représentent toutefois un nouvel enjeu de la politique de protection des eaux.

plus d’informations >>

28.06.2017
Rapports

244. Plan d'Avertissement et d'Alerte Rhin -Déclarations 2016-

L’objectif du Plan d'Avertissement et d'Alerte (PAA) est de transmettre le message de pollutions soudaines dans le...


28.06.2017
Rapports

242. Liste des substances Rhin 2017

Dans le cadre du programme d'analyse chimique 'Rhin', la liste de substances Rhin qui est remise à jour tous les trois...


28.06.2017
Rapports

241. Programme d'analyse biologique 'Rhin' 2018/2019

Le programme d’analyse biologique ‚Rhin’ 2018/2019 présente la surveillance commune des éléments de qualité biologiques...


09.12.2016
Rapports

240. Stratégie de prévention et de réduction des micropolluants d'origine diffuse à l'exemple des produits phytosanitaires

Dans le cadre de leur 14e Conférence du 18 octobre 2007, les ministres compétents pour le Rhin ont chargé entre autres...


24.11.2016
Rapports

239. Rapport sur l'évaluation et l'évolution de la qualité de l'eau du Rhin 2013-2014

Les différents systèmes d'évaluation de la qualité des eaux appliqués jusqu'à présent dans le bassin du Rhin ont été...


23.06.2017
Communiqué de presse

CIPR - Le Rhin sous toutes ses facettes

Comment se porte le Rhin aujourd'hui ? Une nouvelle brochure grand public de la CIPR intitulée « Le Rhin sous toutes ses facettes » répond à cette question. En présentant à la population du bassin international du Rhin les multiples facettes du Rhin et la richesse de son milieu pour l'homme et la nature, la CIPR souhaite la sensibiliser à la protection du milieu aquatique et des ressources en eau et à la nécessité de préserver ou restaurer des voies de passage pour les poissons migrateurs qui se déplacent entre le Rhin et la mer du Nord, et poursuivent même parfois leur périple jusqu'à l'Atlantique pour accomplir leur cycle de vie. La brochure met...


11.10.2016
Communiqué de presse

Protection internationale et nationale des eaux dans le bassin du Rhin 30 ans après Sandoz. Où en sommes-nous 30 ans après Sandoz et que reste-t-il à faire ?

Grâce aux investissements importants réalisés pour protéger l'environnement et les eaux en réaction à la catastrophe chimique de Sandoz voici tout juste 30 ans, il a été possible de dépolluer le Rhin, jadis ravalé au rang de cloaque, et de lui redonner vie. La restauration de ce fleuve fortement exploité et industrialisé sur ses berges est aujourd'hui citée comme un exemple unique au monde. La preuve en est donnée par les très nombreux visiteurs d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine accueillis au secrétariat de la CIPR et par les congrès et manifestations où la CIPR est invitée à exposer les raisons de ce succès. Coblence, le 13 octobre 2016Dans le cadre de...


Pages actualisées

(21. 07. 2017) Thèmes
(21. 07. 2017) Brochures
Autres >>
Le Rhin sous toutes ces facettes
Le Rhin dans votre poche

Cartes interactives

cartes, gestion des sédiments, inondation, plan de gestion, zones de protection, eau potable, masse d'eau, eaux de surface, eaux souterraines, contrôle de surveillance, réseau de stations de mesure, état chimique, état écologique, potentiel écologi
cartes interactives
Carte de prévision des crues avec lien vers tous les centres d'annonce et de prévision des crues
Cartes avec liens vers tous les centres d’avertissement des crues